Se remettre à la course à pied après une entorse de la cheville.

Une entorse de la cheville se caractérise par des douleurs, un gonflement voire un hématome, mais aussi des difficultés à marcher à la suite d’une torsion de la cheville. Mais c’est quoi au juste une entorse ? Et comment reprendre la course à pied après ce type de blessure. Les conseils de Dr Sport. 

Une entorse de la cheville, c’est quoi au juste ? 

Il suffit d’un mouvement de torsion du pied qui peut survenir durant la pratique sportive ou tout simplement en effectuant un faux pas. Elle génère une atteinte un étirement ou une déchirure d’un ou plusieurs ligaments aux conséquences plus ou moins graves allant d’une distension à la rupture. On dénombre plusieurs types d’entorses :

  • Un simple étirement des ligaments ne provoquant ni gonflement ni ecchymose qui ne nous empêche pas de marcher, malgré la douleur, sera qualifié d’entorse légère ou bégnine. 
  • Une douleur intense et une cheville gonflée avec l’apparition d’une ecchymose empêchant tout appui sur le pied s’apparentent à une entorse dite modérée ou de moyenne gravité avec la déchirure d’un faisceau ligamentaire.
  • Beaucoup plus grave, la rupture complète d’un des ligaments externes ou internes avec un possible arrachement du ligament au niveau de son attache sur l’os provoquant douleur vive et instantanée avec ecchymose. Le craquement ou la sensation de déchirure et gonflement de la cheville complètent les symptômes, elle sera alors qualifiée d’entorse grave. 

Si vous souhaitez en savoir davantage, téléchargez notre e-book spécial sur l’entorse de la cheville.

Comment reprendre le sport après une entorse ? 

Seul un médecin pourra juger du niveau de gravité et prendre les mesures qui s’imposent pour la guérison. Bien souvent, c’est le protocole GREC (glace, repos, élévation, compression) qui est préconisé pour diminuer la douleur. 

Avant de reprendre toute activité sportive, il convient de s’adresser à un médecin du sport pour évaluer le niveau de lésion, mais surtout éviter tout risque de récidive. Une entorse mal soignée peut entrainer une autre blessure, peut-être plus grave. Lors de la reprise, il faut écouter son corps, respecter la règle de la non-douleur et reprendre par la marche sur terrain peu accidenté pour éviter les chocs. Bien sûr, on s’équipe d’une paire de chaussures avec un bon maintien avant de renouer avec le terrain de sport. On entrecoupe son footing de pas chassés, de pas croisés en opérant aussi des changements de direction. Progressivement, on peut envisager de s’aventurer sur des sols plus irréguliers, quitte à mettre une chevillière. Il faut compter une dizaine de jours pour le rétablissement d’une entorse moyenne, mais de 6 à 8 semaines pour une entorse grave. 

L’info en + : Pour compléter votre activité, vous pouvez envisager de pédaler, mais pas de nager. En effet, si la cheville ne bouge pratiquement pas sur un vélo, en natation, le pied se place en position très proche de l’entorse, surtout en crawl et en brasse. 

Découvrez notre programme complet de reprise de la course à pied après une entorse de la cheville, ici .

Vous n'avez pas encore de compte?

Accédez à la totalité des articles DrSport en créant votre compte
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez nos dernières actualités sport/ santé

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et d'améliorer l'expérience de nos utilisateurs.