BASKETBALL

Le basket est un sport de contact qui met en jeu de grands gabarits, parfois lourds, et pour lesquels les sauts sont fréquents. Lors de la réception des sauts, les chevilles sont extrêmement sollicitées (un quart des blessures), ainsi que les genoux sur des surfaces parfois humides et glissante, de sorte que les membres inférieurs sont atteints dans 2 cas sur 3. Lors de la pratique de basket de haut niveau, les contacts avec les panneaux publicitaires ou le cercle occasionnent de nombreuses contusions.

Pictos_Basket
BASKETBALL

Les 5 blessures et douleurs les plus fréquentes au BASKETBALL

BASKETBALL
1

L’entorse externe de cheville

En dépit de la protection de la cheville par des chaussures montantes, cette blessure est très fréquente dans la pratique du basketball. Elle survient souvent en retombant sur le pied d’un partenaire ou d’un adversaire sous le panier. Il s’agit d’une sensation de torsion de la cheville. Il existe des signes de gravité comme la perception d’un craquement, l’apparition d’un gonflement immédiat et important (ou d’un hématome étendu), d’une sensation de déchirure voire une douleur qui va en s’aggravant. Le traitement dans les premières minutes consiste à appliquer du froid, à arêter l’activité sportive, à mettre jambe en l’air et à faire dégonfler la cheville avec une compresse alcoolisée.

2

L’entorse du genou

Il s’agit d’une torsion du genou souvent accompagnée d’un craquement et d’un gonflement immédiats. Le joueur de basket ressent une sensation d’instabilité et sent son genou se dérober, avec une douleur importante. L’IRM permet de confirmer le diagnostic et le traitement associe des pansements alcoolisés, le port d’une attelle et des médicaments anti-inflammatoires pour faire dégonfler le genou dans les premiers jours, puis la chirurgie est obligatoire pour pouvoir pratiquer de nouveau.

3

La tendinite rotulienne (jumper knee)

Il s’agit d’une douleur qui apparaît au niveau du tendon situé sous la rotule et sur lequel il est douloureux d’appuyer. Le diagnostic se fait par l’échographie voire l’IRM et le traitement associe repos sportif de plusieurs semaines, application de gel anti-inflammatoire en local, infiltration, kinésithérapie. Elle est due aux sauts répétitifs verticaux et latéraux ainsi qu’aux flexions et agenouillements lors des réceptions au basket.

4

La contusion musculaire

Au basket ball, il s’agit d’une blessure due à un choc survenant généralement au niveau de la cuisse suite à un contact avec un adversaire. La douleur est très violente. Il apparaît dans les minutes qui suivent un hématome. Il faut immédiatement mettre de la glace sur la zone à travers un linge humide pendant 20 minutes puis mettre en place un bandage compressif. Le diagnostic de gravité se fait par échographie. Le temps de repos sportif est d’environ 8 jours. Il ne faut surtout pas masser la zone douloureuse.

5

Entorse et luxation des doigts

Elle est due au contact avec le ballon de basket mais aussi parfois avec un adversaire ou car le doigt est resté pris dans le maillot. Le doigt se retourne et l’articulation, généralement entre les 2 premières phalanges gonfle très rapidement. La radiographie permet d’éliminer une fracture ou un arrachement osseux. Le traitement consiste en la mise en place de pansements alcoolisés (1/3 alcool à 70° et 2/3 d’eau) pendant les premiers jours pour faire dégonfler le doigt puis à la pose d’une attelle pendant un maximum de 15 jours, suivie toujours de séances de rééducation. Attention, le doigt peut rester gonflé pendant plusieurs mois.

Blessures, douleurs

Tout savoir sur les autres Sports

Prenez soin de vous!!!

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Profitez d'une offre exclusive!

  • -30% sur toutes les offres PREMIUM avec le code BIENVENUEDS30
Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et d'améliorer l'expérience de nos utilisateurs.