RUGBY

Le rugby est typiquement un sport de contact avec des gabarits lourds et les blessures sont nombreuses en dépit des protections mais suscitent peu de consultations en raison des habitudes de ces sportifs. Néanmoins, les blessures sont beaucoup plus fréquentes en matchs qu’à l’entrainement et plus le niveau augmente. En rugby, le geste typique de plaquage ainsi que la mêlée sont responsables de la majorité des blessures.

Picots_Rugby
RUGBY

Les 5 blessures et douleurs les plus fréquentes au RUGBY

RUGBY
1

L’entorse du genou

Il s’agit d’une torsion du genou souvent accompagnée d’un craquement et d’un gonflement immédiats. Le rugbyman ressent une sensation d’instabilité et sent son genou se dérober, avec une douleur importante. L’IRM permet de confirmer le diagnostic et le traitement associe des pansements alcoolisés, le port d’une attelle et des médicaments anti-inflammatoires pour faire dégonfler le genou dans les premiers jours.

2

La luxation de l’épaule

Il s’agit d’un déboitement de l’épaule soit lors d’une chute les bras écartés, soit lors des chutes ou des chocs. Une douleur violente est ressentie au niveau de l’épaule et tout mouvement du bras devient impossible. L’épaule est déformée (signe de l’épaulette). La radio confirme le diagnostic. La luxation doit être remise en place et l’épaule immobilisée coude au corps pendant 15 jours. La rééducation est ensuite nécessaire. En cas de récidive, au delà de 3 épisodes, la chirurgie est nécessaire.

3

Les douleurs cervicales

Dans la pratique du rugby, la colonne cervicale est souvent meurtrie lors des chutes ou collisions. La radiographie est nécessaire. En cas de douleurs irradiant dans les bras, l’IRM est indispensable. En général, le port d’un collier cervical (minerve) souple est nécessaire pendant 1 à 3 semaines accompagné d’un traitement antalgique et décontracturant. La kinésithérapie (ou rééducation décontracturante) peut accélerer la guérison.

4

La fracture de côte

Elles surviennent volontiers lors des chutes sur le genou d’un adversaire ou au sol. La pression de la côte est extrêmement douloureuse. En cas de crachat sanguin le risque d’atteinte du poumon doit être évoqué et nécessite de faire des examens. Si la douleur persiste au-delà de 6 semaines, il est important de ne pas prendre froid dans cette période car la toux est extrêmement douloureuse.

5

La déchirure des ischio-jambiers

Il s’agit d’une douleur brutale et violente au niveau de la partie postérieure de la cuisse survenant en pleine pratique du rugby. Généralement, le sportif chute et ne peut pas se relever tout seul. Le diagnostic se fait par l’échographie. Le traitement associe l’abstention d’appui et la marche à l’aide de 2 béquilles, un bandage compressif autour de la cuisse et par la suite la rééducation ainsi que la prise de médicaments décontracturants. Le repos nécessaire est de 6 semaines à 3 mois.

Blessures, douleurs

Tout savoir sur les autres Sports

Prenez soin de vous!!!

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Profitez d'une offre exclusive!

  • -30% sur toutes les offres PREMIUM avec le code BIENVENUEDS30
Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et d'améliorer l'expérience de nos utilisateurs.