À quoi doit-on veiller lorsque l’on pratique une activité sportive pendant sa grossesse ? Découvrez les conseils de professionnels de santé, ainsi que les sports recommandés et ceux à éviter.

Laura Glauser, gardienne des Dragonnes de Metz (handball féminin) et vice-championne olympique avec l’équipe de France féminine de handball, a déjà prodigué ses conseils aux lectrices de Dr Sport dans cet article. Sa réponse concernant la pratique du sport était claire : « oui, il est possible de continuer à faire du sport pendant la grossesse ». C’est même recommandé !

Ce nouvel article énonce les bénéfices apportés par la pratique du sport pour les futures mamans, pour leur bébé, et les points auxquels il convient de veiller. Avec l’accord du professionnel de la santé qui suit votre grossesse, la pratique du sport se révèle très bénéfique pour votre corps et votre esprit.

La pratique du sport pendant la grossesse est également excellente pour la santé de votre bébé. Quelques bénéfices apportés par la pratique du sport pour le bébé :

  • Sensation de bien-être grâce aux endorphines
  • Oxygénation et vitalité
  • Activité cardiovasculaire améliorée
  • Développement des organes sensoriels

Et les avantages pour la future maman :

  • Calories brûlées
  • Sensation de bien-être
  • Production d’endorphines
  • Circulation sanguine améliorée
  • Plus grande tolérance à la douleur pendant la grossesse et l’accouchement

Déborah Schouhmann-Antonio, thérapeute en périnatalité (infertilité et maternité), ajoute : « la pratique d’une activité permet de maintenir un bon état psychologique et de limiter le stress lié à la grossesse. C’est également un excellent moyen de garantir une bonne condition physique et de contrôler son poids. »

De plus, « l’activité physique régulière serait bénéfique pour la prévention ou le traitement des maladies fœto-maternelles telles que le diabète gestationnel et la pré-éclampsie. Pour les femmes en surpoids ou à risque d’obésité, l’activité physique régulière permet de réduire l’excès de prise de poids et diminue ainsi les risques de complications liées à l’obésité lors de la grossesse. Enfin, le fameux baby-blues post-natal serait susceptible de toucher plus facilement les mères qui ont été inactives pendant la grossesse. »

future-maman-et-sport-cest-compatible

Quels sont les sports contre-indiqués pour la future maman ?

Si vous n’êtes pas de nature athlétique, il existe une liste de sports déconseillés, notamment les sports d’endurance, de contact, ceux où les risques de chute sont plus élevés, et les sports induisant des changements de pression (comme la plongée ou les sports de haute altitude). Ces sports sont à proscrire, car ces activités provoquent des secousses assez fortes ou qui nécessitent des déplacements brusques.

Parmi eux, vous retrouverez :

Les sports d’endurance :

  • Course à pied 
  • Kung-fu 
  • Cyclisme 
  • Aviron 
  • Patin à glace

Les sports de contact :

  • Volley-ball
  • Basket-ball 
  • Football 
  • Rugby 
  • Squash

Les sports de montagne :

  •  Ski
  • Luge 
  • Escalade

Quels sont les autres points importants auxquels doit veiller la future maman ?

Pendant la grossesse, il est important d’interrompre immédiatement les exercices en cas de fatigue, de douleurs pectorales, de contractions utérines persistantes, de fuites ou en cas de douleurs abdominales sévères. Comme le cite Agnès Rozenberg, sage-femme ostéopathe diplômée d’État, « il faut inciter les femmes enceintes qui ne présentent pas de grossesse à risques à avoir une activité physique modérée et régulière.

Cette activité est en aérobie (la discussion est possible pendant l’exercice par exemple) et le renforcement musculaire est compatible. Le sport pratiqué pendant la grossesse devra être en dehors d’objectifs de performances ou de compétitions. »

Pour finir, « les activités choisies sont celles où le risque de perte d’équilibre ou de traumatisme est moindre. Le sport améliore le sommeil, l’estime de soi par un sentiment d’accomplissement et de maîtrise d’une activité. Il permet de mieux vivre les modifications corporelles liées à la grossesse, diminue la fatigue et l’anxiété. »

Quels sont les sports les plus sûrs pour la future maman?

Les sports recommandés comprennent la marche à pied, le vélo, la gymnastique douce, le jogging (mais pas de course à pied), la natation, les sports de raquette (par ex. le tennis de table ou le badminton), la méthode pilates, le golf et le yoga. La natation et le yoga sont de loin les sports privilégiés par les futures mamans. Ce sont les sports par excellence pendant la grossesse, car ce sont des sports très sûrs.

Autre avantage de taille : ils peuvent être pratiqués du premier au neuvième mois de grossesse.

Pour en découvrir plus sur le sport pendant la grossesse, DrSport vous invite à découvrir cet e-book en PDF, que vous trouverez en téléchargement ici. Ils vous détaillent et vous donnent encore plus de conseils. 

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This