10 km ! C’est la distance moyenne qu’effectue un golfeur sur un parcours de golf. Le golf est un sport majoritairement pratiqué par des joueurs d’âge mûr, souvent peu préparés physiquement ou jouant de manière épisodique. Un parcours composé de 18 trous dure en général de 4 à 6 heures, pendant lesquelles le golfeur peut porter sur son épaule ou trainer un sac pesant près de 10 kg..

On comprend alors pourquoi, contrairement à ce qu’on pourrait penser, le golf est un sport pourvoyeur de blessures. On vous dit tout sur les 5 douleurs les plus fréquentes et les erreurs qui sont souvent à l’origine de celles-ci.


1. Douleur du dos

 

C’est la douleur la plus fréquente chez les golfeurs. Elle peut survenir brutalement à la suite d’un faux mouvement ou bien d’une répétition de mouvements réalisés avec une mauvaise posture. La douleur siège principalement au niveau de la colonne vertébrale lombaire. Le traitement passe par la prise d’anti-inflammatoires et de décontracturants par voie orale, de la kinésithérapie pour travailler le renforcement musculaire et le port d’une ceinture lombaire.

La posture idéale est réalisée en tenant son dos droit sans le cambrer, ni l’arrondir. Le plus simple est de se tenir droit, les genoux fléchis de telle sorte qu’ils se situent à l’aplomb de l’avant de la chaussure. L’épaule droite doit être légèrement plus basse que la gauche (pour un droitier), les fesses légèrement vers l’arrière et les épaules décontractées.

2. L’épitrochléite (Golf Elbow)

 

Ce terme quelque peu complexe n’est autre qu’une tendinite de la face interne du coude qui survient sur le bras non dominant, sur le bras gauche chez un droitier par exemple. Très fréquent chez les golfeurs, elle apparaît lorsque la répétition des swings au practice est élevée ou lorsque le golfeur tape dans la terre avec son club.

Un matériel inadapté, grip de mauvaise taille ou une mauvaise technique peuvent également provoquer ce type de blessure. Attention donc à bien choisir votre matériel et à peaufiner votre technique pour éviter ce qu’on appelle communément le Golf Elbow !

Le traitement associe un repos sportif de 4 à 6 semaines et la prise d’anti-inflammatoires. Pour des tendinites répétées ou persistantes, le port d’une attelle mettant le poignet en flexion dorsale, de la rééducation et parfois même une infiltration ou un traitement par ondes de choc seront nécessaires.

Dans tous les cas, il vous faudra consulter un médecin qui pourra vous aiguiller sur le traitement le plus adapté. Enfin, il peut également être utile de modifier quelque peu son geste à la reprise pour éviter l’apparition de cette blessure. Il faut toujours éviter la reprise du golf tant que le geste reste douloureux, il est toutefois possible de s’entrainer au putting afin de ne pas perdre son niveau pendant la période de repos.

3. La tendinite d’Achille

 

Elle est due à la marche prolongée en terrain instable, tel qu’un parcours de Golf. Cette douleur est située à l’arrière de la cheville et survient souvent chez le sportif d’âge mûr. Si le tendon est gonflé et douloureux lorsque que vous le touchez, vous avez très probablement une tendinite d’Achille. En fonction du niveau de gravité, la douleur peut apparaître à l’effort et disparaître au repos mais peut également être permanente dans les formes les plus graves.

Vous pouvez confirmer ce diagnostic par une échographie, voire une IRM encore plus précise. Le traitement associe un repos sportif de plusieurs semaines ainsi que l’application de gel anti inflammatoire ou de l’arnica sur la zone douloureuse. Pour des tendinites répétées ou persistantes d’autres traitements pourront vous êtes indiqués par votre médecin : infiltration, port de semelles orthopédiques sur mesure (cf. article Dr Sport), ou encore ondes de choc.

Vous pouvez éviter cette blessure en portant des chaussures de golf comportant un talon surélevé (évitez les chaussures plates) ou en remplaçant les semelles de propreté par une semelle orthopédique sur mesure comprenant une talonnette et corrigeant le pied creux ou le pied plat. Il faut par ailleurs boire beaucoup et s’étirer.

 

4. Les douleurs cervicales

 

En quatrième position arrivent.. les douleurs cervicales ! La colonne cervicale est souvent sollicitée de manière inappropriée au golf: en effet lorsque le golfeur tente de fixer son regard en permanence sur la balle ou lorsqu’il effectue des mouvements de rotation brutale lors d’un swing ou encore lorsqu’il tape dans le sol avec son club au lieu de taper dans la balle (escalope dans le langage golfique), le cou peut être malmené.

En général, le port d’un collier cervical (minerve) souple est utile pendant 1 à 3 semaines accompagné d’un traitement antalgique et décontracturant. Attention, si ces douleurs cervicales irradient jusque dans vos bras, une IRM est indispensable à la recherche d’une hernie discale.

Pour accélérer la guérison, n’hésitez surtout pas à faire appel à un kinésithérapeute afin qu’il vous prodigue de profonds massages des cervicales, de la physiothérapie – notamment des lampes à infrarouge qui décontractent les muscles trapèzes par diffusion de chaleur – et des exercices de renforcement musculaire pour éviter de nouvelles douleurs à l’avenir.

 

5. La fracture de l’apophyse unciforme de l’os crochu

 

Cette blessure peut apparaître lorsque les chocs entre le bout du club que l’on tient dans la main gauche – pour un droitier – et la partie interne du poignet, sont répétés. Le contact avec le club de golf devient alors douloureux au moindre geste.

Pour confirmer la présence d’une fracture, le scanner ou l’IRM sont indispensable. Le traitement nécessite une immobilisation plâtrée pendant 6 semaines avec les 4e et 5e doigts fléchis et peut parfois aller jusqu’à la chirurgie.

Cette blessure peut être éviter en ajustant sa prise de façon à ce que le bout du club n’appuie pas sur la zone située au bord du poignet, dans le prolongement du 5e doigt.

 

Golfeur, vous avez un doute sur votre douleur ? N’hésitez pas à faire votre auto diagnostic avec la fonctionnalité « Analyse » de Dr Sport. Vous retrouverez tous les remèdes et premiers soins, pour vous rétablir au plus vite.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This