Soigner des petites blessures et des douleurs par la réflexologie plantaire, est-ce possible ? Quelques éléments de réponse avec Cédric Heitz, naturopathe et spécialiste de cette technique depuis 10 ans.

« La réflexologie plantaire permet de soulager tous les maux liés au stress musculaire, articulaire, psychologique… Sur une déchirure, par exemple, impossible d’agir directement mais sur une contracture, c’est possible car c’est un nœud musculaire dû au stress », résume-t-il.

La réflexologie plantaire c’est quoi ?

« C’est une médecine douce qui permet de détendre, d’ôter au maximum le stress oxydatif. Chaque pied détient 7 200 capteurs plus ou moins sensibles. Sous le pied, nous avons toute la cartographie du corps. Par exemple, si quelqu’un a mal aux cervicales, il faut insister sur le dessus du pied. Si c’est aux oreilles, ce sont les 4e et 5e orteils… Aux yeux, les 2e et 3e orteils… Chaque zone du pied correspond à une partie du corps. »

La réflexologie plantaire, pour quoi ?

  • Dénouer une contracture musculaire :
    « On peut aider à dénouer une contracture. Par exemple, en insistant sur la zone correspondant au nœud ou stress musculaire. Pour infuser la douleur, on va tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, sur la zone, jusqu’à diminution de la sensibilité. »
  • Dynamiser le corps avant une compétition :
    « Au contraire, quand quelqu’un a besoin d’être stimulé avant une compétition, on peut diffuser en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. »
  • Réduire le stress avant un événement sportif : « La poubelle du corps, c’est le foie. On peut insister sur l’intérieur du pied pour essayer de le nettoyer mais une cure de radis noir et d’artichauts en complément est à envisager. Le foie est un filtre. Et comme tout filtre, il faut le nettoyer deux à trois fois par an. »
  • Vaincre les troubles du sommeil ou digestifs et améliorer la circulation sanguine : « La réflexologie pratiquée régulièrement (une fois par trimestre) permet de conserver un bon équilibre. Voire de renforcer le système immunitaire. »

la réflexologie plantaire se base sur la médecine chinoise et le fait qu’il y ait des points de pression correspondant à tout le corps sur la plante des pieds.

Peut-on se blesser lors d’une séance de réflexologie plantaire ?

« Non, affirme Cédric Heitz. Mais je m’interdis de faire certains points avec certains patients comme les femmes enceintes car une séance pourrait déclencher un accouchement. »

Comment se déroule une séance de réflexologie plantaire ?

Le patient est allongé, pieds nus ; la séance commence par des mouvements de relaxation puis de reptation (principe de la chenille) avec le pouce sur les zones réflexes. Les zones qui sont sensibles ou douloureuses sont le signe d’un blocage énergétique. Le principe est d’insister sur l’endroit du blocage. Parfois, insister sur une zone permet de faire de la prévention, d’éviter la blessure.
La séance se termine par un toucher lymphatique sur l’ensemble du pied pour favoriser l’élimination des toxines délogées pendant la séance de réflexologie. C’est pourquoi il est recommandé de boire beaucoup d’eau après la séance.

La réflexologie plantaire, pour qui ?

Tous les sportifs peuvent y recourir. Surtout les coureurs à pied, désireux de préserver leurs pieds et d’éviter la récidive des troubles ou blessures. Une séance à chaque changement de saison, en entretien, est recommandée.

Bon à savoir
La réflexologie plantaire est une médecine douce que certaines mutuelles prennent en charge, au même titre que l’ostéopathie, par exemple.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This