En un siècle, la raquette de tennis a bien changé. Passant du bois au graphite, d’un petit à un très grand tamis.  Ses matériaux et sa taille ont fait évoluer son poids mais également son efficacité. Face à une offre pléthorique, Dr Sport vous aide à bien choisir votre équipement de tennis.


1. Le poids de la raquette

Pour les amateurs, mais également en cas de blessure, privilégiez les raquettes légères : 300 à 350 grammes avec un équilibre plutôt au niveau du manche.

2. Le manche de la raquette

Le grip qui vient recouvrir le manche de la raquette doit être changé tous les 2 ans au minimum.  

En cas de pathologie de l’épaule ou du coude, optez pour un grip de taille inférieure : plus fin pour diamètre du manche réduit.

3. Le cordage de la raquette

Le cordage est généralement réalisé en boyaux ou en matériel synthétique.

Ce dernier est plus solide, résiste mieux à l’humidité que les boyaux qui sont eux, plus souples.

Plus cher mais permettant un meilleur toucher de balle, le boyau sera à privilégier par les tennismen et tenniswomen de haut niveau.

Une tension de cordage élevée permettra une meilleure précision mais diminuera la puissance et pourra entraîner des tendinites du coude. En revanche, une tension du cordage plus faible réduira le contrôle tout en augmentant la puissance et le confort de jeu.

Il est conseillé d’avoir toujours plusieurs raquettes avec le même cordage et la même tension.

Évitez les raquettes neuves en compétition. Optez pour celles auxquelles vous vous serez progressivement habitué pendant les entraînements.

4. Les balles de tennis

Les balles doivent être choisies en fonction de l’intensité de la pratique : un débutant privilégiera les balles plutôt lentes et un joueur confirmé ou en compétition préfèrera des balles légères, plus chères, moins résistantes : les balles « pression ».

Astuces :

  • Ouvrez la boite de balles 15 min avant de jouer car elles doivent s’acclimater à la pression atmosphérique.
  • Evitez les balles humides car elles pèsent plus lourd.

5. Les chaussures

Concernant les chaussures, elles doivent être adaptées à la surface : gazon, béton, terre battue, parquet.

Pour les terrains durs comme le béton, une semelle plutôt haute (40 mm) est nécessaire. Pour les terrains souples, une semelle moins épaisse (20 mm) est préférable.

Le retour après blessure doit toujours se faire sur sol mou.

BON SET !

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This