Le capital osseux conditionne la solidité des os. Si sa diminution est normale au cours du vieillissement, elle peut toutefois être accélérée par certains phénomènes, le plus connu étant celui de la ménopause chez la femme avec le déficit en oestrogènes. Les oestrogènes, hormones de la calcification contribuent à fixer le calcium sur les os.


Le risque ? Une fragilité qui peut conduire à des fractures. Il est possible de prévenir l’ostéoporose par la pratique du sport. DrSport s’intéresse au lien entre sport et ostéoporose.

Les fractures les plus fréquentes chez les personnes atteintes d’ostéoporose

Saviez-vous que nous perdons 1% de notre capital osseux par an dès l’âge de 25 ans ? Même si cette perte peut aller jusque 3% chez les femmes au moment de la ménopause, elle n’épargne pas les hommes chez qui elle survient de manière plus insidieuse.
Les fractures les plus fréquentes touchent les os de l’avant-bras au niveau du poignet (le radius), les vertèbres, mais surtout le col fémoral. La consommation de calcium sous forme d’aliments ou de boissons représente une mesure préventive.

L’exercice physique est aussi particulièrement important. Pratiqué à l’air libre, il entraîne non seulement le corps, mais stimule aussi la synthèse de la vitamine D dans la peau (cette dernière fixe le calcium sur l’os).schema-os-avec-et-sans-osteoporose

Le sport contre l’ostéoporose

Les os des sportifs sont environ 20% plus denses que ceux d’une personne sédentaire et cela peut aller jusque 40% pour un sénior actif. Pourquoi ? Cela est lié aux impacts.
La marche, la course ou les sauts provoquent des microlésions osseuses, on ne les ressent pas, mais elles contribuent à une reconstruction de l’os plus solide. Il gagne en densité. Les muscles agissent également comme des protecteurs et jouent le rôle d’amortisseurs en cas de chute, un peu comme une gaine posée autour d’un cylindre osseux. Enfin, l’activité physique favorise la coordination des mouvements et réduit ainsi le risque de chute.

Quels sports privilégier pour prévenir l’ostéoporose ?

La fondation américaine contre l’ostéoporose classifie les sports permettant de renforcer (ou d’entretenir) la densité des os et ceux favorisant l’équilibre et la posture.

On distingue les activités selon leur impact.
Ainsi, la natation, le vélo ou l’aquagym n’auront qu’un faible impact sur les os, car on travaille en apesanteur. Cela ne signifie pas qu’il ne faille pas les pratiquer, car ces activités entretiennent l’ossature ou permettent à des personnes qui ont développé une ostéoporose de poursuivre une activité.

Un exercice d’ossification à impact « fort » se retrouve dans la pratique de la danse, de la randonnée, de la course à pied, la corde à sauter, le tennis. Ces sports sont très efficaces dans la prévention de l’ostéoporose.

Les exercices de musculation permettent de renforcer la résistance des muscles sollicités et les tractions sur les os stimulant également leur résistance. Citons le yoga ou le Pilates ou les haltères et autres machines de musculation qui favorisent ce renforcement.

En bref, votre programme alternera des activités complémentaires pour varier les bénéfices, mais surtout vous procurer du plaisir !

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This