A la suite de l’allocution d’Emmanuel Macron, Président de la République, le 16 mars dernier, un confinement, suite à la pandémie de Coronavirus (COVID-19), de la population a été mis en place, interdisant, donc tout déplacement non-nécessaire pour une durée de 15 jours mais rendant tout de même possible la pratique d’une activité physique. Tout en ayant, bien-sûr, l’attestation dérogatoire de déplacement sur soi.

Cependant, ce confinement a été durci le 24 mars dernier, obligeant alors, la pratique d’une activité physique individuelle a être réalisée dans un rayon de 1km autour du domicile et pour une durée maximale d’1h. 

 

Les bienfaits du sport

Que vous soyez contaminé ou non, que vous le sachiez ou non, vous pratiquez en ce moment de confinement une activité physique car vous n’avez pas oublié, en cette période de trouble, que c’est bon pour la santé et surtout pour le moral et puis cela aide parfois à faire passer le temps.

Mais attention le Coronavirus (COVID-19) veille au grain. Il profitera de la moindre faiblesse pour vous infecter, que ça soit la fatigue, la dénutrition mais aussi le surentraînement, un exercice inhabituel ou trop intense.

sport-et-coronavirus

Sport et Coronavirus… quelques préconisations

Avant de débuter votre séance, si c’est à l’intérieur d’un logement, aérez la pièce en ouvrant les fenêtres, isolez-vous si vous le pouvez, mettez-vous en tenue de sport et prenez votre température surtout si vous toussez ou si vous avez trop chaud même au repos et sans effort.

En cas de température, contactez votre médecin traitant, ne pratiquez aucun exercice physique pendant 14 jours et portez un masque pendant la même période.

Dans le cas contraire, assurez-vous d’avoir mangé un minimum pour ne pas être en hypoglycémie et adaptez votre séance à votre niveau et d’une durée maximale d’une heure (si c’est à l’extérieur d’un logement) sans oublier de boire avant d’avoir soif.

Assurez-vous en prenant votre pouls que vous êtes à 80 % de votre fréquence cardiaque maximale sans la dépasser. En tout cas n’effectuez pas une séance à la limite de vos forces ou jusqu’à l’épuisement.

Si vous êtes adepte du Crossfit, de l’haltérophilie ou de la musculation cela vaut encore plus pour vous.

Mise en garde

En cas de douleur pendant ou après l’effort, évitez formellement la prise d’anti-inflammatoires qui diminuerait votre immunité. Cela vous rendrait plus sensible aux virus tout comme la cigarette qui est interdite une heure avant ou après l’effort c’est-à-dire pendant la période de récupération.

Ne prenez pas, non plus, de paracétamol (Doliprane Dafalgan,… ) car cette molécule pourrait cacher l’apparition d’une fièvre ou d’un autre symptôme. Utilisez plutôt l’arnica par voie oral ou localement, le chaud en cas de contracture ou le froid si vous vous êtes cogné ou si vous avez chuté.

DrSport à vos cotés

De manière générale, interrompez votre activité à la moindre douleur et utilisez l’appli DrSport pour effectuer votre auto-diagnostic, trouver les remèdes adaptés et guider votre reprise.

En toutes circonstances, 7j/7 – 24h/24, DrSport est à vos côtés et prend soin de vous.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This