Courir, rouler, nager, aller à la salle de sport ou au cours de gym. Sur le terrain du sport, la motivation est décuplée et on progresse plus vite à plusieurs… Illustration avec Éric Thomas, le fondateur des « Foulées de Tom ».
Le plus grand rassemblement de course à pied de France se situe à Metz. Il s’appelle « Les Foulées de Tom ». Chaque mercredi, entre 300 et 400 personnes (beaucoup plus aux beaux jours) se réunissent au Plan d’eau pour une heure de séance commune.
Son fondateur, Éric Thomas, encadre « les Foulées » depuis dix-huit ans. Quel est son secret pour fédérer autant de monde ? Quels bénéfices les coureurs ressentent-ils de partager ce moment ?

 

Le sport en groupe, c’est sécurisant !

Que vous partiez rouler ou courir, il est conseillé de ne jamais sortir seul. « En 2000, j’ai créé les Foulées de Tom à Metz à la demande de filles qui avaient peur d’aller courir seules. Elles ont adhéré, en ont parlé à leur mari, frère, sœur, amis… Et le bouche-à-oreille fait qu’aujourd’hui, nous sommes entre 300 et 400. Il n’y a ni association, ni adhésion. Chacun est libre de venir ou non. C’est gratuit et seul un sourire suffit pour faire partie de la bande ! », sourit Éric Thomas.

Le sport en groupe, c’est plus motivant !

Si tu as rendez-vous avec un copain, tu n’as pas le choix. Il faut y aller ! Si c’est l’heure de l’apéro et que ton canapé te fait les yeux doux, n’oublie pas que c’est toi qui, ce soir, doit passer chercher Sam. Le covoiturage, tu l’as proposé donc tu dois assumer ! « Rentrer du travail et devoir ressortir après pour aller courir, c’est dur mais les gens sont tellement contents à la fin de l’entraînement qu’on ne regrette pas de s’être mis un coup de pied aux fesses », témoigne Éric Thomas. « S’ils devaient courir seuls, beaucoup ne seraient pas ressortis. Surtout quand il pleut ! »

: Le sport en groupe est rassurant et motivant, sans compter qu’on dépasse plus facilement ses limites car on est tirés vers le haut par nos compagnons.

Le sport en groupe, c’est bénéfique !

« Beaucoup me remercient après la séance et m’avouent qu’ils ne seraient jamais sortis de leur zone de confort tout seul. Aux « Foulées de Tom », on s’échauffe tous ensemble (25’ de course à basse intensité) puis on fait des groupes de niveau pour réaliser un exercice de fractionné. Le retour au calme est comme l’échauffement, à basse intensité. Les gens sont coachés et, surtout, ils ne sont pas livrés à eux-mêmes. Si on débute, on n’alterne pas 30 secondes lent, 30 secondes vite dix fois de suite à 12 km/heure ; il faut y aller progressivement. En groupe, on s’inspire et on imite les autres. Partager son expérience, il n’y a rien de tel ! C’est très enrichissant. »

Sport en groupe : les entreprises s’y mettent

38 % des sportifs disent pratiquer le sport en groupe. Parmi eux, 37 % le font avec leurs amis, 33 % avec des camarades de club, 21 % avec des membres de la famille, 6 % avec des collègues de travail. Peu importe avec qui l’on pratique, ça resserre les liens de bouger en nombre.
Les entreprises l’ont bien compris et sont de plus en plus nombreuses à mettre des actions en ce sens. Certaines libèrent des créneaux pour leurs salariés, d’autres financent des activités, voire des coaches pour leur personnel. Le Comité National Olympique et Sportif français a même conçu pour eux un petit guide du sport en entreprise. Comme quoi, c’est tendance.

Résultat : en pratiquant régulièrement un sport au sein de son entreprise, le salarié ferait entre 5 et 7 % d’économies sur ses dépenses de santé annuelles (soit un gain de 300 euros environ pour la collectivité) ; son espérance de vie augmenterait de trois ans environ et le gain pour l’entreprise serait considérable. En effet, le salarié améliorerait sa productivité de manière significative – entre 9 et 14 %, selon les études.
Sans le groupe, pas sûr qu’à sa pause de midi, le salarié ait enfilé sa tenue de sport s’il n’avait pas bénéficié de cette émulation.

Repères Dr Sport

56 % des Français déclarent exercer une activité sportive au moins une fois par mois. Mais combien sont-ils à s’y adonner en groupe ? 38 % ! Le sport à plusieurs est la grande tendance du moment.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This