Cela fait quelques mois que vous attendez ce moment : vous pouvez enfin aller voir votre équipe préférée, votre coureur favori… Vous espérez la victoire, vous vous attendez à tout sauf, peut-être, à être blessé. Au fond, ce n’est pas vous le sportif : vous n’êtes que spectateur. Et pourtant…

Une première étude sur les blessures des spectateurs

Si on a tendance à se dire que lorsqu’on est assis dans les tribunes on ne risque rien, ce n’est pas tout à fait vrai. Certes, les blessures surviennent essentiellement sur le terrain, entre les sportifs, mais parfois les spectateurs aussi se retrouvent sur un brancard. Il y a même des blessures fatales, malheureusement.
C’est un sujet peu étudié, voire pas du tout : la première étude de ce type a été réalisée par Amit Momaya, chirurgien orthopédique spécialisé en médecine sportive de l’université de l’Alabama, à Birmingham, et son équipe. Médecin pour l’équipe d’athlétisme universitaire, il a trouvé intéressant de voir les risques qu’encourent les spectateurs, pour une bonne raison : savoir s’il faut améliorer ou modifier les protocoles de sécurité aux abords des événements sportifs.

La majorité des blessures sont recensées lors des événements sportifs automobiles et motocyclistes.

Des sports plus à risque que d’autres

Les chercheurs ont donc mené une étude préliminaire sur la question en ne se basant que sur les informations issues de la presse et d’Internet. Les seuls disponibles puisqu’il n’y a, à ce jour, aucune base de données complète des blessures de spectateurs. De fait, les résultats sont probablement très en dessous de la réalité.
Néanmoins, dans leur étude publiée le 31 octobre 2018 sur la revue The journal of Sports and Physical Fitness, les chercheurs sont remontés à l’an 2000 et ont identifié 181 blessures de spectateurs, dont 62 mortelles.
Sans surprise, c’est lors des événements sportifs automobiles et motocyclistes que la majorité des blessures ont été recensées (123 dont 38 mortelles). Suivent le vélo (25 blessures dont 17 mortelles), le criquet (12 blessures dont une mortelle) ou encore le baseball (10 blessures dont deux mortelles).

La cause des blessures ? des projectiles

L’étude a mis en exergue la nature des blessures et la majorité sont de type balistique. Les spectateurs ont été soit renversés par des voitures, soit touchés par des projectiles comme une balle ou un morceau de carcasse. Dans certains cas plus rares ce sont les joueurs qui sont rentrés en contact avec les spectateurs.
Ainsi, pour les chercheurs, étudier de manière plus méthodique les blessures des spectateurs pourrait conduire à de nouvelles règles de sécurité comme l’obligation de filets de protection, de barrières…
Source : https://www.minervamedica.it/en/journals/sports-med-physical-fitness/article.php?cod=R40Y9999N00A18103111

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This