Le froid favoriserait la récupération physique et serait efficace contre certains troubles du sommeil. En cas d’insomnies, pourquoi ne pas essayer la cryothérapie ? À l’occasion de la Journée mondiale du sommeil, Dr Sport a demandé conseil à Éric Laboute, médecin au Centre européen de rééducation du sportif (CERS), à Cap Breton.

La cryothérapie, c’est quoi ?

La cryothérapie propose une amélioration du bien-être par le froid. Le principe est de diffuser un froid sec, à l’aide de jets d’azote liquide, sur l’ensemble du corps. La personne est placée dans un caisson en position verticale. Ses extrémités, pieds et mains, ayant été préalablement protégées par des bottes et des gants.

La cryothérapie, pour qui ?

Pour tout le monde, ou presque ! Car pour tenter la cryothérapie, l’avis de votre médecin est indispensable en raison des antécédents (et contre-indications) d’asthme, de maladies cardio-vasculaires, d’épilepsie, de syndrome de Raynaud (troubles de la circulation des extrémités), de claustrophobie…

La cryothérapie améliore-t-elle le sommeil?

« L’idée est de provoquer un choc thermique. La température cutanée baisse. On a déjà mesuré 10° seulement sur la peau d’un mollet en sortant de la cabine mais cinq minutes plus tard, on a retrouvé 75 % de sa température cutanée.

La température centrale, elle, ne baisse pas », explique le Dr Éric Laboute. Ce choc thermique entraîne une réaction nerveuse mais aussi hormonale. Des hormones sont ainsi libérées, dont celles du bien-être et du sommeil.

Et en plus, c’est bon pour le moral !

Le froid est aussi connu pour ses pouvoirs de récupération. « Si tu récupères plus vite, tu dors mieux… Le sommeil a un impact sur le moral incontestable, ajoute le Dr Laboute. Lors d’une étude réalisée au CERS, on a pu en juger. Nous avons étudié deux groupes de 17 personnes. Le premier effectuait chaque jour entre 2 et 4 minutes de cryothérapie (4 étant le maximum conseillé). L’autre groupe n’était pas confronté au froid. Quand on leur a demandé d’évaluer leur bien-être, leur sommeil, leur moral, on a noté une tendance à l’amélioration pour ceux qui avaient accès au froid. »

Conclusion. Go… après accord de votre médecin, bien sûr !

 

[CONSEILS Dr SPORT] On dort mieux dans une chambre sans chauffage. Une température ambiante de 18 degrés serait l’idéal. Mais ce n’est pas le seul facteur qui peut améliorer votre sommeil. Voici quelques conseils pour profiter au mieux de votre couette :

  • Choisissez une bonne literie (et un bon oreiller). Cet élément essentiel de bien-être est trop souvent négligé.
  • Fatiguez-vous vraiment : une activité physique régulière vous permettra de mieux dormir.
  • Décompressez ! En prenant un bain tiède avant vous coucher par exemple.
  • Apprenez à faire le vide avant de vous coucher, à débarrasser votre « bureau mental ». La relaxation ou la méditation peuvent vous y aider.

ET VOUS ? Vous avez testé la cryothérapie ? Vous avez un truc infaillible pour mieux dormir ? N’hésitez pas à nous partager votre expérience !

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This