Vous souffrez d’une douleur à un genou et n’avez pas obtenu de rendez-vous immédiat chez votre médecin ? Voici quelques conseils pour vous soulager, avec le Dr Ghislain Peiffer, médecin du sport.

1. Étirement du quadriceps.

Si vous avez mal à l’avant du genou, sur la rotule ; les douleurs sont vives lorsque vous montez et descendez les escaliers ou en position assise prolongée : il se peut que vous souffriez d’un syndrome rotulien.
Que faire ? « Étirer le quadriceps durant 60 à 90 secondes permettra d’assouplir la zone douloureuse et de diminuer les contraintes mécaniques sur la rotule. »

2. Étirement du Tenseur du Fascia Lata

Vous avez mal sur le côté externe du genou ; à chaque fois que vous marchez ou courez et que vous répétez ce geste, vous ressentez comme un frottement : c’est « le syndrome de l’essuie-glace ». Le TFL ou Tenseur du Fascia Lata frotte sur la tête du péroné.
Que faire ? « Étirer le TFL en préventif, prenez rendez-vous chez un kiné mais également chez le podologue. Vous allez sûrement avoir besoin de semelles. »

3. Glaçage ou strapping du tendon quadricipital

Vous ne pouvez plus plier le genou sans ressentir un coup de jus juste au-dessus du genou ; si on vous demande de vous mettre sur un pied (celui de la jambe qui vous fait souffrir), vous êtes déstabilisé : vous souffrez d’une tendinite du tendon quadricipital, où s’insère le muscle quadriceps.
Que faire ? « Glaçage dans un premier temps, strapping. Mais aussi crème anti-inflammatoire, type huiles essentielles d’arnica et de lavandin. »

4. Renforcement des ischio-jambiers

Votre genou se dérobe, vous souffrez d’instabilité et d’une douleur derrière le genou, dans le creux poplité : votre ligament croisé antérieur est peut-être rompu, partiellement ou totalement.

Que faire ? « Renforcer vos ischio-jambiers et réaliser un test isocinétique chez un médecin ou kiné. Ce test doit révéler l’efficacité musculaire du patient en flexion et en extension du genou. »

5. Hydratation et repos forcé après un claquage

Le genou est une articulation où s’insèrent plusieurs muscles, dont le droit antérieur qui se situe dans la cuisse et qui est le muscle de la frappe chez le footballeur. C’est souvent celui-ci qui est victime de claquage.

Que faire ? « Bien s’hydrater, vous reposer et procéder à une échographie pour déterminer la gravité de la déchirure. »

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This