Après cette période trouble et triste de confinement, dès aujourd’hui 11 mai 2020, date du déconfinement, les fauves seront lâchés, qu’ils aient interrompu ou pas leurs pratiques sportives. La reprise du sport doit, donc, se faire progressivement.

La première erreur serait de vouloir rattraper le temps perdu qui, comme chacun sait, ne se rattrape jamais, en tout cas pas en sport.

Conséquences liées au confinement

De plus, il va falloir s’adapter aux nouvelles situations dues à des circonstances inédites :

  • La prise de poids (2,5 kg en moyenne pendant cette période à la maison). Sans compter une alimentation déséquilibrée comprenant des apports inhabituels de sucreries, un grignotage car le frigo et les placards sont plus accessibles en télétravail qu’au bureau. A cela s’ajoute, également, les apéros Skype (faut bien se consoler et continuer à avoir une vie sociale). À ce propos, la bouteille de Bordeaux que l’on fait partager à l’écran aux ami.e.s, on la boit seul.e ou à deux, confinement oblige.
  • L’enraidissement dû à la sédentarité rendant votre organisme plus sensible aux tendinites et aux lésions musculaires.
  • Les nouvelles habitudes bien légitimes du port du masque, qui doit cependant être interrompu le temps de la séance de sport. Il est à l’origine d’essoufflement, donc pas de masque pendant l’effort mais respect des distanciations.
  • L’absence de soins pour les petits bobos passés au second plan et blessures chroniques sauf pour les utilisateurs de Dr Sport qui se sont pris en charge.

 

Déconfinement et reprise du sport 

Plusieurs possibilités existent, en ce premier jour de déconfinement et de reprise du sport :

  1. Vous avez malheureusement été contaminé par le covid-19, ou pensez l’avoir contracté car vous en avez les signes (fièvre, toux, perte de goût, de l’odorat…). Vous avez été hospitalisé ou les tests se sont révélés positifs. Dans ce cas la reprise du sport ne sera possible qu’après disparition totale des signes. Et seulement quand votre médecin l’aura jugé possible. Ainsi, même si les atteintes cardiaques sont rares, l’opportunité d’une consultation spécialisée chez un cardiologue peut s’avérer utile. Par exemple pour effectuer des examens complémentaires avant la reprise du sport. Et cela même si les recommandations varient et ne sont pas très claires dans le domaine.
  2. Vous n’avez pratiqué aucun sport durant les deux derniers mois. Il faut alors prévoir par conséquent environ la même période pour votre réathlétisation ou votre réentraînement à l’effort, voire votre réapprentissage des gestes sportifs. En tout cas au moins quatre à six semaines pour celles et ceux en bonne condition physique. Semaines pendant lesquels vous vous entraînerez à 80% de votre fréquence cardiaque maximale, qui peut être estimée par 80% de 220 moins votre âge. Par exemple, pour un homme de 50 ans 80% de [220 – 50]  = 170 donc environ 140 par minute.
  3. Enfin si vous avez pratiqué pendant le confinement, tout dépend d’où vous partez et ce que vous avez fait pendant ces deux mois, mais certaines règles sont toujours valables.

 

Précautions à prendre pour la reprise du sport

L’heure est au déconfinement, mais la reprise du sport doit, cependant, être supervisée.

  • La reprise doit être progressive. Elle doit s’effectuer par pallier, une à deux fois par semaine au début espacées de trois jours minimum, avec des distances moins longues, des charges moins lourdes.
  • L’échauffement doit être plus long et précautionneux. A la fin duquel vous ne serez ni essoufflé ni fatigué, mais vous devrez simplement ressentir une sensation de chaleur.
  • Habituez-vous à retrouver une bonne alimentation. A base de légumes et fruits (que vous mangerez avec la peau), d’épices, de produits laitiers, d’huile de colza, de noix, de soja, d’oléagineux (amandes noix). L’alimentation est le carburant du moteur. Plus elle sera saine et de bonne qualité, mieux la machine fonctionnera.
  • Reprenez un rythme normal du sommeil, avec peut-être une sieste.
  • Etirez-vous 15 minutes après l’effort et non avant. Le tout, en inspirant à la mise en tension et en expirant pendant 10 secondes lors du relâchement. Répétez pendant 10 minutes en tout.
  • Vérifiez votre matériel : chaussures, raquette de tennis, cordage, qualité des balles, réglage du vélo…
  • Consultez en cas de douleur et/ou de blessures sans avoir peur de déranger ou d’être contaminé par le coronavirus.
  • Compte tenu de la période d’été qui approche, pensez à vous hydrater, à porter une casquette, à vous enduire de crème solaire, à vous prémunir des tiques.

déconfinement-coronavirus-reprise-sport

Conditions du déconfinement

Rappelons enfin que seule la pratique sportive individuelle en extérieur sera autorisée c’est-à-dire marche, footing, vélo, golf, et tennis … sous certaines conditions. Pas de sports de combat ou de contacts ou de sports collectifs.

Surtout, écoutez votre corps, en ce moment plus encore. Suspendez l’entraînement en cas de température, de douleur thoracique, d’essoufflement ou de toux anormale, de perte de goût ou d’odorat, de palpitations, de courbatures anormales, de frissons, de rhinite, de diarrhée, de perte de la vision, d’éruption cutanée, d’engelures, de céphalées.

Découvrez l’ensemble de ces préconisations en vidéo.

L’équipe DrSport vous souhaite une bonne reprise tout de même !

Prenez soin de vous.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This