Le marché du coaching sportif à domicile reste encore limité : il ne représenterait que 5 % des activités pratiquées par les Français. Timidement mais sûrement, cette pratique ne cesse, pour autant, de se développer. Dr Sport vous dit tout.

Combien coûte un coach à domicile ?

Comptez entre 30 et 80 euros de l’heure, selon les villes et le nombre de séances. Le prix peut être dégressif.

Qui paye le coach à domicile ?

Jusqu’à présent, les séances étaient à la charge du client. Mais depuis l’application du décret du 30 décembre 2016 « relatif aux conditions de dispensation de l’activité physique adaptée », certaines mutuelles remboursent, sous certaines conditions, un certain nombre de séances par an. Un forfait est le plus souvent appliqué.

Où se faire coacher ?

À domicile, bien sûr, mais pas uniquement. « Faire du sport à domicile, ça veut dire que l’on va à la rencontre du client », explique Nelly Staub, coach et membre de la franchise française, Domicil’Gym (*). « Ce n’est pas la personne qui s’adapte au cours, comme ça peut être le cas en salle de sport mais le coach qui se met à disposition du sportif, dans un lieu de son choix. Ça peut être à son bureau, dans son jardin, dans un parc à proximité de son habitation, sur un stade, etc. Le lieu sera défini d’un commun accord, en fonction de la demande de la personne et de ses objectifs. »

Un coach sportif aide pour les exercices mais a également un rôle dans le bien-être quotidien avec des conseils divers comme pour l’alimentation.

Quel public ?

Le coach sportif à domicile peut accompagner un athlète de haut niveau dans sa préparation physique et mentale, en le voyant régulièrement ou en lui proposant un plan d’entraînement ; dans ce cas, des cours en ligne sont souvent proposés, moyennant un forfait.

Le coach peut aussi accompagner des personnes en recherche de bien être, d’un meilleur équilibre, souhaitant perdre du poids. Mais pas que… « Il m’est arrivé d’intervenir chez des personnes âgées qui souhaitaient pratiquer un sport en prévention, par exemple pour éviter les chutes », évoque Nelly Staub. « Quand c’est le cas, on doit prendre en compte toutes les problématiques de santé du patient. Une personne qui se casse la jambe au ski et qui est à mobilité réduite pendant quelque temps peut aussi nous solliciter pour rester actif et travailler le haut du corps, par exemple. On voit là tout l’intérêt d’intervenir à domicile. Un de mes collègues suivait même une petite mamie de 90 ans. Pour l’aider à rester active, il l’emmenait une fois par semaine au marché. C’est ça aussi, le sport à domicile ! »

Les limites du concept

Une séance coûte aussi cher qu’un mois d’abonnement dans une salle de fitness.
Vous ne bénéficiez pas de l’émulation de groupe.
Vous ne pouvez pas tricher car le coach vous a à l’œil !

Repère Dr Sport

Réduction d’impôts
L’emploi d’un entraîneur à domicile ouvre droit à une réduction d’impôt de 50 %, ainsi qu’à la possibilité de le rémunérer le service en chèque emploi service, dans la limite de 15 000 euros par an. Légalement, dans ce cas, le coach à domicile est considéré comme un prestataire de services, au même titre qu’un jardinier ou une femme de ménage.

(*) Domicil’Gym compte 70 coaches en France et conseille actuellement 2 000 personnes dans leur entraînement. D’autres entreprises en ligne proposent leur service comme www.personal-sport-trainer.com

 

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This