La mésothérapie est une technique médicale très utilisée en traumatologie du sport et encore plus avec l’avènement des médecines douces. La séance est réalisée par un médecin. Elle consiste en des injections locales  intradermitques et très superficielles entre 1 et 10mm de profondeur de faibles doses d’anti-inflammatoires, de décontractants, d’anesthésiques ou de calcitonine à l’endroit où la douleur est ressentie. L’injection est effectuée à la main ou à l’aide d’un pistolet. 


Dans quels cas recourir à la mésothérapie ?

Cette méthode est principalement utilisée pour les pathologies suivantes :

  • les tendinites,
  • les lésions musculaires (contractures, élongations),
  • les entorses,
  • les sciatiques,
  • les cruralgies,
  • les névralgies,
  • les lombalgies,
  • les douleurs chroniques,
  • ou encore les périostites.

Cette technique peut aussi être pratiquée en cas d’ulcère gastrique ou de traitement anticoagulant.

Comment se déroule les injections lors d’une mésothérapie?

Tout d’abord, le médecin désinfecte la peau. Puis, à l’aide d’une aiguille à usage unique, il injecte le médicament à environ 4mm de profondeur.

La quantité de produit injectée est très faible, de l’ordre de 0,1ml par injection. Selon l’étendue de la zone à traiter et les habitudes du praticien, il faut compter entre 5 et 10 injections.

Existe-t-il des contre-indications à la mésothérapie ?

Elle n’est pas dopante et ne présente aucune contre-indication, hormis un risque d’allergie à l’un des constituants. 

Ce procédé est relativement peu douloureux, mais peut parfois entraîner des rougeurs, des démangeaisons, des indurations ou des hématomes locaux. Ces derniers disparaissent rapidement. Il faut mentionner également la possibilité d’infection locale ou la survenue d’un choc anaphylaptique.

Au bout de combien de temps observe-t-on des résultats ?

Pour observer des résultats à la pratique de la mésothérapie, la séance doit être répétée 1 fois par semaine pendant 3 semaines.

En cas d’amélioration des signes, les séances peuvent être prolongées pendant plusieurs semaines jusqu’à la guérison.

L’efficacité de la mésothérapie est significative. En effet, il s’agit de produits dont l’utilisation a déjà fait ses preuves en médecine classique, par voie orale ou injectable.

Quelques gouttes au point d’injection soulagent beaucoup plus vite qu’une prise de comprimé par voie orale. En effet, les concentrations locales au niveau du point douloureux sont supérieurs avec quelques gouttes injecter en mésothérapie qu’en prenant un comprimé par voie orale puisque le produit est ciblé dans la zone douloureuse. Alors que par voie orale, il y a autant de principe actif dans l’oreille, dans le genou, dans un pied par exemple que dans le coude qu’on souhaite traité.

En cas d’échec de la mésothérapie, on peut avoir recours aux infiltrations si elles sont indiquées.

En conclusion, les études réalisées montrent toutes une amélioration des douleurs avec très peu d’effets secondaires dans les pathologies tendineuse, musculaire, ligamentaire ou squelettique avec un risque mineur par rapport aux anti-inflammatoire et leur toxicité digestive. Il nous semble par ailleurs qu’elle est plus efficace que l’application d’une crème par voie locale. 

 

Grâce à Dr Sport, analysez votre douleur et laissez-vous orienter vers l’examen médical approprié. Pour savoir si vous avez besoin d’avoir recours à la mésothérapie, téléchargez Dr Sport !

 

Dr Thierry Weizman, co-fondateur de l’application sport santé DrSport

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This