Le Dossier Médical Partagé (DMP) est un carnet de santé version numérique disponible pour tous les Français depuis 2018. Il permet de centraliser l’ensemble de leurs données médicales. Chaque assuré à un régime de sécurité sociale peut en bénéficier gratuitement.

Tour d’horizon en 5 questions de tout ce qu’il faut savoir sur le dossier médical partagé.

Pourquoi créer son DMP  ?

Allergies ou antécédents familiaux, résultats d’analyses ou comptes-rendus d’hospitalisation, données de remboursement. Tout comme les coordonnées des proches ou les volontés de fin de vie… L’ensemble de ces informations, vous concernant, se retrouve dans le DMP au sein de 8 rubriques principales.

Il permet, ainsi, aux professionnels de santé d’y accéder pour faciliter la prise en charge ou le suivi de leurs patients. En effet, il fonctionne en quelque sorte comme le carnet de santé papier, mais version numérique. Notons que les échanges s’effectuent via des flux sécurisés. Par conséquent, les informations ne peuvent en aucun cas être exploitées à des fins commerciales ou d’études (sous peine de condamnation au pénal).

Le + du DMP

Centraliser l’information permet d’agir beaucoup plus efficacement en cas d’urgence. De ce fait, il sera, par exemple, possible de vérifier les éventuelles allergies avant d’administrer un traitement. Il est particulièrement recommandé pour les personnes atteintes de maladies chroniques ou les femmes enceintes.

Il simplifie la coopération entre les professionnels de santé. Mais pour tout le monde, il représente un carnet de bord numérique, accessible et mis à jour régulièrement tout au long de sa vie pour tout ce qui concerne sa santé. Ajoutons qu’il ne revêt toutefois aucun caractère obligatoire et n’influe aucunement sur les remboursements de la Sécurité Sociale.

DMP-siteSource : dmp.fr

Comment le créer ?

Il existe 2 solutions pour créer son DMP.

  • La première : se rendre sur le site dmp.fr (» ou directement depuis l’application mobile DMP, disponible sur iOS et Android) pour effectuer sa demande, à condition d’être majeur et assuré auprès de l’un de ces régimes : Régime Général, Cavimac, ENIM, MGP, MNH, Solsantis, Harmonie Fonction Publique, CANSSM, LMDE.
  • La deuxième : demander l’aide d’un professionnel (Caisse d’assurance maladie, médecin, infirmière ou pharmacien) pour le constituer.

Comment alimenter le DMP ?

Une fois créé, ce sont les professionnels de santé qui le compléteront et l’assurance maladie y intégrera l’historique des remboursements. Les éléments les plus importants concernent les comptes-rendus opératoires, les vaccins, les résultats d’analyses, les examens de prévention, les allergies … Vous pouvez aussi le compléter, mais attention, il convient d’être précis et de placer l’information dans la bonne rubrique pour faciliter l’accès aux données.

Qui peut y accéder ?

C’est vous qui choisissez dès l’ouverture de la fenêtre de création du dossier sur internet. Seuls les professionnels désignés par vous pourront y accéder : votre kinésithérapeute, votre infirmière … Seul le médecin traitant pourra visionner l’ensemble des rubriques, pour les autres, c’est à vous de masquer certains documents ou de restreindre voire bloquer leur accès (même en cas d’urgence).

Le plus : Puis-je le fermer ?

Complètement ! Il peut être fermé ou rouvert à tout moment. Il est obligatoirement clôturé au décès du patient, mais détruit seulement 10 ans après la date de fermeture ou le dernier accès.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This