Votre pied est déformé sur l’intérieur ? Vous voyez comme un oignon ? Ne cherchez pas, vous souffrez d’un hallux valgus. Et sans vouloir vous effrayer, ce n’est que le début. L’oignon va encore grossir et votre pied encore plus se désaxer.

Mais pas de panique, on peut s’adapter avant de tout arrêter. Sinon, la dernière étape, c’est bistouri car une fois que la déviation articulaire sera bien présente, il ne sera pas possible de la réduire sauf en recourant à la chirurgie. Mais avant cela, on peut le prévenir et le contourner…

Le point avec Marie Chapon, podologue du sport.

L’hallux valgus, aussi connu sous le nom d’oignon, est la déformation la plus fréquente au niveau du pied. C’est une déviation ostéo-articulaire du gros orteil qui déplace le métatarsien vers l’extérieur du pied et crée une proéminence au niveau de la tête métatarsienne.

Deux solutions pour continuer de courir avec un hallux valgus :

1 – Opter pour une basket avec un chaussant large et souple à l’avant

Cette déformation est particulièrement gênante lors de la course à pied puisqu’elle nécessite l’adaptation de la largeur au niveau de l’avant de la chaussure pour éviter le frottement et la formation de corne, entre autres. Certaines femmes optent pour des modèles hommes, les seuls qui leur offrent la place dont elles ont besoin.

2 – Avoir recours à des semelles orthopédiques

« Il est effectivement important de procéder à un examen clinique chez un podologue du sport afin de déterminer la cause de cette déformation et ainsi réaliser une paire de semelles orthopédiques sur mesure si nécessaire.
Le déroulement du pas, notamment la propulsion lors de votre foulée, est principalement exercée sur l’articulation du gros orteil. La déformation va alors générer une position différente et peut provoquer des douleurs. Les semelles orthopédiques sur mesures vont permettre de corriger cela et d’amener un confort articulaire et musculaire. »

Course-douleur-pied-hallux-valgus-femme-sante-solution-diagnostic

Hallux valgus : quand faut-il opérer ?

Une opération peut devenir nécessaire, notamment quand, même avec des semelles sur mesure et une chaussure offrant une large surface à votre avant-pied, la gêne est fonctionnelle et la douleur bien présente ; il en va de même lorsque la douleur, pendant la course, est intolérable.
Le gros orteil est alternativement relevé par le tendon extenseur situé au-dessus et abaissé pour prendre alors appui au sol à l’aide du puissant tendon fléchisseur situé au-dessous de lui. Cet appui au sol du gros orteil est capital au moment de la poussée terminale de l’avant-pied. Pour se réaliser correctement, tous ces composants doivent être dans l’axe. Quand on souffre d’hallux valgus, elles ne le sont plus.

Le running n’est pas contre-indiqué en cas d’hallux valgus

Il n’y a pas de contre-indication à la course à pied. Il suffit de s’adapter à la déformation. Par contre, il est impossible de le soigner sans passer sur une table d’opération pour raboter l’oignon. Si c’est votre cas, vous pourrez remarcher après 45 jours de rééducation et vous pourrez reprogrammer de la course à pied trois mois après seulement.

Repères Dr Sport

L’hallux valgus concerne essentiellement les femmes qui représentent 90 % des cas en France. Néanmoins, il s’agit d’un mal relativement rare qui ne concerne que 5 à 10 % de la population.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This