Les massages transverses profonds (MTP) ou massages de Cyriax (du nom de leur inventeur) forment une technique consistant à masser transversalement (perpendiculairement) la structure lésée (tendon, ligament, muscle).

Les massages transverses profonds : à quoi ça sert ?

Les MTP ont trois fonctions :

  • antalgique (réduit la douleur),
  • trophique (nourrit les tissus),
  • et mécanique (aide au bon fonctionnement du mouvement).

Cette technique ne s’adresse donc qu’aux parties molles du corps. Elle est réalisée par un opérateur (un kiné, par exemple) au travers de mouvements de va-et-vient de son index, soutenu par son majeur. L’appui y est profond et soutenu. C’est une technique assez douloureuse pour le patient. Elle dure plusieurs minutes, jusqu’à diminution de la douleur locale.

Cette friction permet d’augmenter l’apport local de protéines de cicatrisation, de créer une hyperémie et de briser les adhérences, à la suite d’une lésion tissulaire. Ainsi, on rétablit les fibres de collagène de manière plus ordonnée et donc un tissu plus solide.

Les massages transverses profonds ou massages Cyriax : comment ça marche ?

On réalise la technique deux à trois fois par semaine. Plus la prise en charge est précoce, plus elle est efficace. Sur des lésions fraîches, les frictions durent entre trois et cinq minutes ; si les lésions sont plus anciennes, elles peuvent durer jusqu’à quinze minutes.

Même si ce n’est pas à proprement parler des MTP, on peut réaliser des techniques qui aident à libérer les adhérences grâce à des rouleaux de massage (ou foam-roller), par exemple.

Les MTP peuvent être associés à des étirements, une réharmonisation musculo-articulaire ou encore de la physiothérapie – notamment la cryothérapie. Vous pouvez pratiquer les Massages transverses profonds en auto-massage et surtout, vous en servir comme moyen de récupération.

Comment-fonctionne-les-massages-transverses-profonds

Comment vous masser vous-même ?

Placez votre pouce sur la zone douloureuse et travaillez-la en profondeur, en y exerçant une pression forte et constante ou en y pratiquant des mouvements circulaires, toujours avec la force du pouce. Si la zone est plus large, vous pouvez vous servir de la paume de la main. Plus la zone lésée s’assouplit, moins la douleur se fait sentir.

Les contre-indications à cette technique de massage

Ce type de massage est contre-indiqué en cas de problèmes cutanés, de lésions tendineuses d’origine rhumatismale, de calcification osseuse et d’infections locales.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This