Après l’équipe de France masculine en 2018, notre pays va-t-il à nouveau être Champion du monde de football cette année grâce à son équipe féminine ? C’est possible et on l’espère… d’autant plus que la Coupe du monde féminine de football se déroule justement dans l’Hexagone du 7 juin au 7 juillet. Dr Sport vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur l’événement et le football féminin.

Le football féminin a le vent en poupe

La Fédération Française de Football compte, en 2019, 179 053 licenciées dont 138 883 joueuses. C’est une véritable explosion : la saison 2011-2012 ne comptait que 58 565 joueuses… la hausse a donc été de 138 % en moins de 10 ans (et ça ne devrait pas s’arrêter là). On compte également 1 000 arbitres femmes (en hausse de 48,2 % sur la même période) dont deux qui officient en Coupe du Monde : Manuela Nicolosi et Stéphanie Frappart. Mais le chiffre le plus impressionnant est celui du nombre d’écoles féminines de football en 2019 : 905… elles n’étaient que 109 en 2011-2012.

L’équipe de France de football féminin

Si l’équipe de France féminine « A » n’a pas encore de titre mondial à son actif, elle a toutes ses chances : elle joue, cette année, à domicile et est quatrième au classement de la FIFA. Entraînée par Corinne Diacre, l’équipe de France 2019 se compose des joueuses suivantes :

  • trois gardiennes : Sarah Bouhaddi, Solène Durand et Pauline Peyraud-Magnin ;
  • huit défenseures : Julie Debever, Sakina Karchaoui, Amel Majri, Griedge Mbock Bathy Nka, Ève Perisset, Wendie Renard, Marione Torrent et Aïssatou Tounkara ;
  • six milieux de terrain : Charlotte Bilbaut, Elise Bussaglia, Maéva Clemaron, Onema Grace Geyoro, Amandine Henru et Gaëtane Thiney ;
  • six attaquantes : Viviane Asseyo, Delphine Cascarino, Kadidiatou Diani, Valérie Gauvin, Émelyne Laurent et Eugénie Le Sommer.

coupe-du-monde-de-football-feminin-2019-en-France

Quelques chiffres sur la Coupe du monde féminine de football

C’est un événement sportif plutôt récent : né en 1991 (il se déroulait alors en Chine), ce n’est que la 8e édition. Et ce sont les Américaines, avec trois victoires en sept participations, qui sont les plus titrées, suivies des Allemandes (2 victoires). Norvégiennes et Japonaises se partagent la troisième place avec une victoire chacune.
L’organisation a déjà bien évolué : en 1991 seules douze équipes ont participé ; depuis 2015, la FIFA a décrété que le nombre de pays participants sera de 24 à chaque édition

Tout savoir sur l’événement en France

L’édition 2019 de la Coupe du monde féminine de football se tiendra du 7 juin au 7 juillet : neuf villes (Lyon, Paris, Nice, Rennes, Le Havre, Reims, Valenciennes, Montpellier et Grenoble) se partagent les 52 rencontres. Logiquement, c’est l’équipe de France qui ouvrira la compétition au Parc des Princes, à Paris, contre la Corée du Sud le 7 juin. La finale, elle, aura lieu le 7 juillet à Lyon.
La mascotte officielle de l’événement, Ettie, a été présentée le 12 mai 2018 ; il s’agit de la fille de Footix, la mascotte de la Coupe du monde 1998, et de l’étoile de Champion du monde de cette année-là. Elle est née le 27 février 2003 et a donc 16 ans.

Toute l’équipe de DrSport soutient les joueuses et leur souhaite de remporter leur première étoile, pour que la France soit à nouveau Championne du monde.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This