L’ostéoporose est une maladie des os qui inquiète les autorités publiques : selon l’IOF (Fondation internationale de l’ostéoporose), pas moins de 200 millions de personnes dans le monde en souffrent. En outre, elle est très répandue chez les femmes ménopausées : 30 % de cette population en souffre en Europe et aux États-Unis. Heureusement, le sport est reconnu pour être utile à la prévention.

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est définie par l’OMS comme une diminution de la masse osseuse et une altération de la micro-architecture des os qui provoque une fragilité des os. Elle survient avec l’âge (la maladie est rare chez les enfants) et est liée à des facteurs génétiques et environnementaux tout comme à l’hygiène de vie ou encore à des carences (notamment en calcium, protéines et vitamine D).
Aucun traitement n’existe pour guérir de l’ostéoporose bien que certains médicaments puissent réduire la cadence de dégénérescence osseuse. Le mieux est donc de prévenir la maladie et le sport a largement fait ses preuves.

Pourquoi le sport prévient l’ostéoporose ?

Les études, sur le sujet, ne manquent pas : le sport aide à prévenir l’ostéoporose. C’est l’effet bénéfique du sport sur les os et les muscles, que ce soit pendant l’adolescence ou après, qui permet de prévenir la maladie.
De plus, un renforcement musculaire permet d’améliorer équilibre et stabilité et, de fait, de réduire le risque de fracture que l’ostéoporose induit sur le malade et qui, chez les personnes âgées, peut avoir des conséquences dramatiques, de la perte d’autonomie au décès.

l’ostéoporose touche les séniors mais également les femmes en ménopause et est liée à une baisse de la masse osseuse.

Quels sports pratiquer contre l’ostéoporose ?

Il n’y a pas de « sport idéal » pour prévenir l’ostéoporose mais, d’une manière générale, le consensus est que deux types d’exercices physiques sont à préférer. Des séances d’une trentaine de minutes, deux à trois jours par semaine, seraient

  • Les sports « non portés » : ce sont les sports où le corps soutient à lui seul son poids, contrairement aux sports portés comme la natation ou le vélo. La marche, le running, le tennis ou encore la danse et le tai-chi sont des sports qui ont un effet direct sur la densité des os. De plus, les microfractures induites par certains de ces sports, comme la course, renforcent les os par leur guérison naturelle.
  • Les sports de renforcement musculaire : le plus classique est, bien évidemment, le fitness dans son ensemble, que ce soit avec des poids libre ou des machines. L’intérêt de ces exercices est le renforcement musculaire qui conduit à un meilleur équilibre, une agilité accrue et une amélioration de la posture.

Repères Dr Sport

La perte de masse osseuse est un phénomène naturel à partir de la quarantaine : en moyenne cette perte est de 0,3 à 0,5 % de la masse chaque année. Chez les femmes en ménopause, toutefois, la perte peut être très rapide et atteindre 5 % par an, ce qui explique pourquoi elles sont plus touchées par l’ostéoporose.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This