Stressé, angoissé voire déprimé ? L’activité sportive ne constitue pas un remède miracle mais peut vous aider à en sortir. Tel est l’avocat du sophrologue David Lulia, que Dr Sport a consulté.

Morosité, manque de plaisir ou de motivation, tristesse, ennui, perte de moral… si vous souffrez d’un ou plusieurs de ces états, la dépression vous guette…Cette maladie résulte d’une accumulation de mal-être, d’investissement non récompensé ou de perte de confiance. Elle vous fera éprouver un état de fatigue intense, mâtinée de frustration.

Dépression, burn-out (surinvestissement au travail), insatisfaction personnelle… Le sport peut vous aider à en sortir. Pour David Lumia, sophrologue et programmateur neurolinguistique, l’activité physique peut constituer un remède efficace, en tout cas un soutien.

« L’homme a des besoins primaires : des besoins physiologiques comme manger, boire ou dormir ; se sentir en sécurité ; l’appartenance à un groupe. Et des besoins supérieurs comme la reconnaissance et l’accomplissement de soi. Être en dépression, ça veut dire que ces besoins ne sont pas équilibrés », explique-t-il. « Le sport permet de calmer ou, du moins, d’apaiser les conflits intérieurs des personnes en souffrance. Comme la méditation, l’hypnose ou la sophrologie, c’est une échappatoire. 30 minutes de footing suffisent à limiter la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress », assure ce praticien.

Le sport permettrait ainsi de limiter le taux de cortisol mais aussi de sécréter plusieurs hormones du bien-être comme le DHEA – qui régénère les cellules –, les endorphines et les ocytocines, appelées les  » hormones du bonheur « .
La baisse du taux de cortisol permet ainsi de retrouver l’estime de soi, l’envie de sortir, de côtoyer du monde, d’appartenir à un groupe. « La prise de recul devient plus facile », souligne David Lumia. « Une personne qui souffre d’un burn-out sécrétera sans arrêt du cortisol et générera un stress permanent, et donc du mal-être… L’idée est de solliciter le système nerveux autonome parasympathique. C’est lui qui calme le sujet. Quand on fait du sport ou quand notre corps est en activité, ce système nerveux est sollicité. Le sport aide à réguler le taux d’hormones dans l’organisme », complète le sophrologue.

Le yoga permet de lutter efficacement contre toute forme d'anxiété et éviter la dépression

Les sports les plus efficaces contre la dépression et l’anxiété ?

1. La course à pied ou la marche active. Sortez vous aérer ! Si possible le matin, au lever du jour pour faire le plein de lux (d’unités de lumière). Saviez-vous que chez vous, un éclairage artificiel offre 250 lux ? Dehors, c’est 1 000 fois plus ! Si possible, sortez en forêt car les plantes et les arbres libèrent des énergies qui ont le pouvoir de vous apaiser…

2. Alternative : Le yoga ou la gym douce. L’idée, c’est de baser l’exercice sur le relâchement, le lâcher prise. Pendant ce temps de pratique, vous privilégierez la respiration ventrale. Ce qui vous permettra de réguler votre système nerveux grâce à la cohérence cardiaque.

Repères Dr Sport :

Une étude du Pr Samuel Harvey du Black Dog Institute menée sur près de 30 000 sujets et publiée le 3 octobre 2017 dans la revue Journal of Psychiatry a révélé que les personnes qui ne font pas de sport ont deux fois plus de risques de souffrir d’épisodes de dépression. Or, il suffirait d’une heure par semaine de sport pour réduire ce risque et même pour prévenir près de 12 % des cas avérés de dépression.

Recevez nos derniers articles Santé/Sport!

Merci d'avoir souscrit à notre Newsletter.

Share This